oct 19

Après The Feisty Fawn (7.04) La version The Gutsy Gibbon (7.10) (pour « Gibbon fougueux ») de la célèbre distribution Linux est finalement en ligne, et apporte son lot de nouveautés :

  • l’environnement de bureau GNOME est disponible dans sa version 2.20.1 ;
  • la suite bureautique OpenOffice.org en proposé en version 2.3 ;
  • si votre ordinateur (et particulièrement votre quantité de mémoire vive) est adapté, les effets 3D du bureau sont activés par défaut ;
  • un applet de recherche, qui gère les actions fréquentes, les marque-pages Internet, les carnets d’adresses a été ajouté ;
  • l’environnement multi-utilisateurs a été amélioré, et il est maintenant très facile de passer d’un utilisateur à un autre ;
  • l’écriture sur partition NTFS est maintenant prise en charge nativement ;
  • intégration de Apparmor, application qui permet à l’administrateur système d’associer à chaque programme un profil de sécurité ;

La configuration minimale pour faire tourner cette nouvelle distribution (avec support 3D) est constituée d’un processeur d’une fréquence de 800 MHz, de 256 Mo de mémoire vive, de 4 Go d’espace disque et d’une carte graphique avec 64 Mo de mémoire dédiée, configuration qui ne vous permettra toutefois pas de profiter de tous les effets graphiques dont est capable Gnome (ou KDE pour Kubuntu).

Outre son aspect visuel particulièrement réussi, ce nouvel opus d’Ubuntu offre une simplicité encore améliorée au niveau de l’installation et de l’interactivité avec l’utilisateur. De plus, la gestion du double écran semble avoir été améliorée (une interface graphique la prenant en compte).

Licence: GPL
Homepage: Ubuntu

Download: Ubuntu 7.10 Final [696MB]
Download: Kubuntu 7.10 Final [697MB]
Download: Xubuntu 7.10 Final [566MB]
Download: Edubuntu 7.10 Final [695MB]

sept 18

La fondation Mozilla vient de diffuser la version 2.0.0.7 de son navigateur Firefox 2

Firefox profite de la puissance de Mozilla dans le rendu des pages web, on constate ainsi qu’il est plus rapide qu’Internet Explorer. Des filtres anti-popup et anti phishing sont inclus pour le plus grand bonheur de tous, la navigation par onglet simplifie le basculement d’une fenêtre à une autre et un correcteur orthographique intégré souligne les erreurs dans les formulaires. Le navigateur supporte les flux RSS et offre divers raffinements qui font défaut à Internet Explorer, même si Internet Explorer en corrige certaines.

L’autre force de Firefox réside dans le grand nombre d’extensions qui permettent de personnaliser le navigateur et de lui apporter des fonctionnalités très variées.
Firefox 2.0.0.7 Firefox 2.0.07 Firefox 2.0.0.7

sept 13

FileZilla est un client FTP tout ce qu’il y a de plus classique, avec de nombreuses options et une ergonomie excellente. Coté sécurité, on appréciera notamment la possibilité qu’aucune trace de vos mots de passe ne soit conservée sur votre ordinateur. De même, une authentification sera demandée pour chacun des serveurs.La version 3.0 a fait l’objet d’une réécriture complète du code, pour devenir complètement multi-plateforme : le logiciel est en effet disponible à la fois pour Windows, Mac OS X et Linux. On retrouve à l’intérieur de chaque système la même interface et les mêmes fonctions.
Parmi les autres nouveautés, une présentation plus explicite, en différents onglets, des opérations en cours, réussies, ratées.
Les autres fonctions majeures du logiciel sont la prise en charge des protocoles sécurisés, la reprise de transferts interrompus, la gestion des fichiers supérieur à 4 Go, l’annuaire de sites…

Téléchargements:
Windows Linux MacOs X Intel MacOs X PPC

sept 07

Ce vendredi on vous propose une video de l’emission “Plein Ecran 2.0″ (LCI), datant du 15 juin 2007, qui explore le monde merveilleux du logiciel libre. Linux, Firefox, OpenOffice, Ubuntu et les autres gagnent en popularité, en parts de marché aussi. On en parle avec Alexandre Zapolsky, organisateur de ” Paris, Capitale du Libre “, Tristan Nitot, président pour l’Europe de la Fondation Mozilla, Olivier Ezratty, Consultant en stratégie de l’innovation (et ex-Microsoftee), et Emmanuel Paquette, des Echos Innovation.

août 20

null

Qu’est ce Compiz Fusion? Tout simplement le tout dernier gestionnaire d’affichage pour linux.
Compiz-Fusion est né suite à la réunification du projet originel Compiz et de son fork, Beryl.
Cet événement a donné lieu à son nouveau nom : Compiz-Fusion.
Compiz et Beryl étaient tous les deux des projets ayant pour objectif d’utiliser les capacités de la carte graphique pour gérer l’affichage des fenêtres, à la place du processeur central (CPU). Le GPU, qui est alors davantage sollicité, permet d’obtenir des effets visuels impressionnants tout en libérant le CPU de cette tâche, qui peut donc se consacrer aux fonctions qui lui sont attribuées plus rapidement. Compiz-Fusion est donc la réunification de deux projets qui avaient pris des chemins différents.
Maintenant les développeurs travaillent de concert sur un développement commun, divisé en deux sections majeures :
* Compiz Core, qui rassemble la base du projet et le coeur de l’application
* Compiz Extra, qui a fusionné avec Beryl pour fournir les plug-ins, les utilitaires de configuration, les scripts et les autres composants qui étoffent Compiz Core.

Trouvez sur cette vidéo une belle démonstration de la dernière version compiz-Fusion en action.

août 17



Shuttle XPC Barebone SN68SG2 est une plate forme équilibrée, formée d’équipements modernes et compatible avec de nombreux composants. L’utilisation de l’héritage technologique fiable et reconnu de la grande série des XPC Barebones permet de proposer une solution attractive et performante. Le système de refroidissement par ventirad pratiquement inaudible et la quantité de fonctionnalités font de cette nouvelle plate forme le choix idéal pour une utilisation bureautique.

août 14

Comme à son habitude ATI a mis en ligne une nouvelle mouture de ses pilotes graphiques Catalyst. Il s’agit de la version 7.8. La liste complète des améliorations et corrections de bugs est disponible sur cette page.

Ces nouveaux pilotes disponnibles pour les systèmes d’exploitation Windows XP Home, Windows XP Pro, Windows XP MCE ( Media Center Edition ) et Windows Vista 32-bit et 64-bit pourront être téléchargés depuis cette page.

Les utilisateurs Linux doivent se diriger vers la dernière mouture 8.40.4.

mai 23


Dans un billet publié le 21 mai sur son blog, Dell donne quelques détails techniques relatifs à l’introduction prochaine de  machines équipées du système Linux Ubuntu 7.04, annoncée au début du mois. La firme nous apprend ainsi qu’elle envisage une installation par défaut d’Ubuntu - noyau et applications tierces et qu’elle optera pour des pilotes libres dans la mesure du possible. Certains périphériques demanderont toutefois des pilotes propriétaires, à l’image des cartes WiFi Intel ou des modems Conexant.

Dell indique par ailleurs que les options de configuration seront moins nombreuses pour les machines équipées de Linux afin d’éviter de proposer des composants ou des périphériques pour lesquels les pilotes risqueraient de poser problème. « Nous espérons toutefois être en mesure d’offrir une meilleure prise en charge du matériel sous Linux avec le temps », explique John Hull, responsable Linux chez Dell.

Si l’expérience Ubuntu se révélait concluante, la firme pourrait donc vraisemblablement envisager d’étendre son offre à d’autres ordinateurs. A l’heure actuelle, les codecs propriétaires audio et vidéo qui ne sont pas intégrés par défaut dans Ubuntu 7.04 ne seront pas gérés par Dell, qui étudie toutefois la possibilité d’en assurer la prise en charge ultérieurement.

Pour finir, signalons que le site linuxquestions.org affirmait en fin de semaine dernière que trois machines seraient dans un premier temps proposées avec Ubuntu chez Dell : le Dimension E520, un ordinateur de bureau, l’Inspiron 1505, ordinateur portable et le XPS 410, un PC fixe orienté performances. Selon ce site, qui affirme tenir ses informations d’un employé de Dell, les premières offres associées à Ubuntu devraient être lancées le 24 mai prochain, limitées aux Etats-Unis.